« Vivre »

C’est entré dans ta vie et jamais tu ne te serais dis que ça ferait tant de dégâts. Au début c’est beau, c’est léger, c’est joyeux. Tu ne vis que pour ça ou presque. Tu es loin de tout, ta bulle te protèges du monde et puis tu ne vois pas le danger arriver. Tu es aveuglé par tant de simplicité, d’authenticité. Tu es là où tant peine à être. Au sommet du bonheur. Tu vis à fond jusqu’à ce que les premiers signes arrivent. La distance, la fuite, l’absence, la colère, l’hypocrisie, la méchanceté, la haine.

Avec le temps ça devient lourd, juste lourd. Tu t’accroches parce qu’on te dis que la vie est dure, que c’est un perpétuel combat. Tu ne veux pas croire que ça t’arrive, du moins tu veux juste croire que tu vas t’en sortir, que tu vas batailler de toutes tes forces et que tu seras fier(e) du résultat. Puis ça te bouffe. Le moral, le physique, tout. Il ne reste plus rien tant tu te débats. On t’as tout pris. « C’est la vie », « ça arrive » disent-ils. Et toi, tu refuses de les croire, de donner raison à ces personnes qui croient connaître la vie, ta vie, mieux que toi, mais dans le fond tu sais. Tu sais. Tu sais qu’ils ont raison. Tu te voile la face. IMPOSSIBLE, Au reste du monde oui, mais pas à moi. Et par fierté, pour prouver tu ne sais quoi, tu vas persévérer, te battre un peu plus, pensant que tu arranges tout alors que tu ne fait que t’infliger une douleur inutile. En réalité, tu vas juste t’enfoncer un peu plus, courir après l’inatteignable, espérer l’inespérable, croire en l’impossible, rêver au milieu du cauchemars. Tu vas prendre des claques, encore et encore, mais tu vas continuer de tendre la joue, pas parce que tu es trop con(ne) pour prendre la fuite, mais parce que tu crois de tout ton être que c’est encore possible. Tu es dans le déni.

Viens parfois un léger déclic, tu commences alors à comprendre la réalité dans laquelle tu es. Il faut choisir. La vie ou le reste. Se laisser couler ou nager pour atteindre le rivage. Tu te sent seule, abandonnée. L’amertume et le dégoût pour la vie essaie de s’installer. Tu as tout perdu, ta confiance, ta crédibilité. Tu te sent détruit. Ton monde s’écroule et tu ne sais plus vraiment à quoi t’attacher.

Puis les évènements de la vie, vont te montrer que tu as un large choix de possibilités, qu’il y a encore de quoi sourire. Alors tu lâches prise. Tu es dans le doute, est ce que tu devient hermétique à toutes émotions ou est ce que tu est réellement en train d’avancer ? L’incertitude te poursuit pendant quelques temps avant de laisser place à la paix. La paix s’installe parce que tu t’es arraché(e) des mains du trouble, parce que ton âme a crier après le souffle de vie, parce que tu as cherché celui qui pourra t’aider à te relever. Maintenant tu avances sur des chemins que tu ne connais pas, tu arrêtes de te poser des questions, tu arrêtes de faire en fonction des autres.

C’est le moment où tu décides de prendre soin de toi, d’avancer. De vivre.

R.

 

Publicités

Passion Griotte !

Le maquillage.  Pour certains c’est le mal incarné, pour d’autre c’est des couches de superficialité bien orangées ou bien une façade pour cacher son mal être, une façon de prouver qu’on s’assume. Heureusement pour quelques uns c’est un outil pour s’embellir, accentuer un trait de personnalité, une façon de s’exprimer. Pour ma part j’aime faire ça avec les produit de chez réserve naturelle. Vous connaissez ?

La réserve naturelle est une marque française qui propose des maquillages, parfums, maroquineries, bijoux etc. Une qualité correcte pour des prix raisonnables. Ça ne vaut pas les MAC, Urban Decay et toute la clic mais elle fait son job.

Je vous montre 2 produits chouchou que j’ai dans ma trousse de maquillage. C’est le vernis n°1 « rouge griotte » et le rouge à lèvre n°16 « raisin noir » de la gamme LIP & KISS LE ROUGE.

Processed with VSCO with a5 preset

Faites bien le contour de vos lèvres au crayon afin de redessiner la forme de votre bouche. De préférence, choisissez un crayon de la même couleur que votre Rouge à lèvre, j’ai jamais été trop fan de ces lèvres avec un contour plus foncé que le remplissage. Mais bon, les goût et les couleurs hein… on sais ce qu’on en dit!

Pour ce qui est du vernis penser à laisser une petite marge au niveau des cuticules afin de donner un effet de rallongement mais surtout pensez à mettre une base protectrice pour éviter la décoloration de vos ongles.

Je trouve que les vernis RN sont de meilleurs qualité qu’avant. Ils sont moins pâteux, ils tiennent mieux. Bien que pour certains il faille appliquer deux couches voire trois suivant la couleur, ils ont toujours un très joli rendu ! Pensez à mettre une couche de top coat pour finaliser la manucure.

Astuce: Vous êtes pressées ? Votre vernis n’a pas eu le temps de bien sécher ? Appliquer une goûte d’huile (ricin,olive ou comme vous voulez.) sur vos ongles, pas plus sans quoi vous risquez d’avoir les mains grasses. Il m’arrive d’utiliser mon huile corporelle  d’abricot. Bien sûr vous allez pouvoir enfiler vos chaussures, mettre votre manteau mais certainement pas faire la vaisselle et tout le ménage accumulé. Le filet d’eau sur les doigts est,parait-il, une bonne idée mais ça n’a jamais fonctionné chez moi…Testez et dites moi ! Vous avez des astuces pour faire sécher votre vernis ?

Processed with VSCO with a5 presetSurtout n’oubliez pas de faire un petit gommage des lèvres avant de poser votre Rouge à lèvres ! Ne faites pas comme moi c’est pas très esthétique quand on voit des petites peaux sèches sous un rouge.

Astuce : Au moment du brossage des dents, venez délicatement faire des petits cercles sur vos lèvres afin de supprimer les peaux mortes. Par la suite mettez une bonne couche de labello, ou bien de beurre de karité pour la jouer plus naturelle. Vos lèvres seront douces, promis !!

Le rouge à lèvres réserve naturelle nécessite toutefois l’application d’une base. Si vous partez la journée, que vous buvez un café, un thé ou pire que vous mangez un croissant dans la matinée, « pouf » vos lèvres sont démaquillées..Y a plus qu’à tout refaire.. Je n’ai pas encore essayer les bases à lèvres de la marque mais celle pour les yeux  » I ❤ my eyes » est top alors sans doute que je ne serais pas déçue.

Si vos petites lèvres ont tendance à se dessécher comme les miennes, n’hesitez pas à appliquer une couche de baume à lèvre pendant que vous vous occupez de votre teint, de vos yeux ou que sais-je.. HYDRATEZ-LES !

Sinon, les couleurs de chez réserve naturelle sont toujours franches et tiennent superbement bien. Je suis conquise et vous ?

 

 

Vous prendrez bien un petit thé ?

HELLO !

J’ai récemment découvert la marque Kusmi Tea. « Découvert » est un grand mot, je connaissait la marque pour avoir vu les blogueuses poster plein de photos sur Instagram mais jamais je n’en avait goûté. Il a fallu que Monsieur C. décide de faire une commande de 4 boites pour que je goute ces thés qui font tant parler d’eux.

Alors d’où est ce que ça sort ?
DSCN3288 (2)

Fondée en 1867 par un Monsieur Russe du nom de Kousmichoff, ces thés se veulent être doux, épicés, gourmands. Ils se boivent chaud pour un hiver cocoon ou bien froid pour un été rafraichissant.

Le packaging est tout mignon, tout beau. On peut réutiliser les boites pour conserver d’autres thés en vrac ou bien pout tout autre rangement. Elles sont de différentes couleurs suivants le parfum du thé. Bref, toutes attrayantes, donnant envie d’y infuser le contenu.

J’ai pu tester 3 parfums différents de thé noir, la cannelle,  la violette, le sweet love. Bien que le caramel était dans le lot, il ne m’attirait pas du tout, a essayer peut être pour le prochain Chaï.

Les Thés Kusmi Tea, sont plutôt bons (quoi que) mais restent un chouilla cheros..compter entre 13€ et 16€ les 125g, voire plus, pour un contenu pas toujours au top niveau goûtDSCN3266. J’avoue avoir trouver un peu fade les thés à la cannelle et à la violette. Pas mauvais, ça se boit mais j’ai pas été transcendé par la qualité gustative .. Le seul du lot qui a retenu mes papilles et mon attention est le Sweet Love. A la fois doux, épicé c’est un thé noir aux racines de réglisse, graines de guarana, poivre rose et épices. Parfait pour une après midi hivernale pluvieuse. S’il y a bien une chose vraiment coolos dans ce thé c’est qu’on sais ce qu’on infuse.

Dans l’ensemble, je pense que si Kusmi tea fait autant parler c’est plus pour le contenant que le contenu. Avouons que le packaging  nous pousse à essayer la marque. Selon moi, et uniquement selon moi, ces thés sont fait pour des personnes qui ne sont pas des adeptes de théines, ils manquent clairement de goût pour certains (non je ne te vise pas violette). Je dirais que si il n’y avait pas eu autant de tapage sur les réseaux sociaux concernant cette marque je ne m’y serais sans doute pas intéressée et dans le cas contraire le prix too much  m’aurait fait ranger la carte bancaire.  Alors merci Monsieur C. d’avoir investit à ma place, lui il les aiment beaucoup alors ..

DSCN3293

Bien sur mon avis n’est pas universel, à vous de faire travailler vos petites papilles pour vous en faire une idée.Je garde en réserve le fait que je n’ai gouter que les thés noir de la marque et qu’éventuellement je serait peut être séduite par le reste. Affaire à suivre ..

 

 

DIY.Décoration murale Papillon 3D

 

Hello !

En ce jour de Saint Valentin, je vous propose un petit DIY vraiment très simple à réaliser.

Pour commencer on aura besoin tout ça :

Processed with VSCO

 

  • – Ciseaux
  • – Crayon de papier
  • – Patron de papillon
  • – Feuilles (de couleur unies ou imprimées)
  • – Pate à fixer

 

 

Pour faire un patron de papillon, soit vous savez parfaitement bien dessiner, soit vous choisissez sur internet une image de papillon que vous décalquerez ou imprimerez en tailles différentes .

Pour ce qui est des feuilles, j’ai trouvé les miennes à Cultura où elles sont vendues à Processed with VSCO with a5 presetquelques centimes d’euros l’unité. Comme c’est du canson, il y a une certaine épaisseur(220g). J’ai choisi de prendre un dégradé de couleur et de couper le tout avec du framboise. Ici vous verrez la base du projet puis libre à vous de sortir des sentiers battues et laisser libre cours à votre créativité !

Let’s Begin

DSC_3385DSC_3386

Dès lors que vous avez vos petits patrons tout chou, tout mignon vous les reportez sur vos feuilles canson (ou autre). A l’aide du crayon à papier vous en faites le tour puis vous découpez proprement.

 

 

 

 

Vous répéterez l’opération autant de fois que nécessaire jusqu’à ce que vous ayez autant de papillons que vous le souhaitez.

Processed with VSCO with a5 preset

 

Mettez de côté vos papillons et posez un peu de pate à fixer sur le corps du papillon puis à votre convenance éparpillez les sur le mur. Pensez à rabattre délicatement les ailes des papillons pour donner le joli effet 3D.

 

 

 

Tadammm !!

Il manque en quelques uns à mon goût mais voilà le résultat.

IMG_20160214_151223

DSC_3388 (3)